Nous laisserons la vallée du Ter pour suivre celle du Ritort, un de ses affluents. Tout le tronçon est commun aux véhicules à moteur et se déroule intégralement sur la route C-38, mais la circulation est rare, ce qui en fait un des tronçons les plus silencieux du circuit, un silence amplifié par la quiétude typique de la haute montagne. La montée est soutenue et longue. Nous pourrons faire une pause à Molló et peut-être en d’autres points pour prendre des photos et nous dégourdir les jambes. Attention de ne pas trop vous refroidir les muscles avant de reprendre la montée. Le col d’Ares est le point le plus haut du circuit. Nous nous trouverons sur la ligne de séparation des eaux de la chaîne pyrénéenne qui, depuis le Traité des Pyrénées de 1659, sert de frontière politique entre les États espagnol et français. Géologiquement parlant, nous nous trouverons dans les Pyrénées axiales, la partie la plus escarpée, où la montagne est la plus vieille. Lentement, à mesure que nous monterons, nous cesserons d’apercevoir les plaines des terrasses fluviales du fond de la vallée, car avec cette pente, la rivière a trop d’énergie pour déposer des sédiments. La végétation change et de plus en plus, les bois font place à des zones dominées par les pâturages. Lentement, tout ce que nous voyons reste à nos pieds. Une fois en haut, le vestige de la fonction frontalière se reflète dans les indications du chemin de la retirada, un parcours thématique balisé menant à Prats-de-Mollo-la-Preste, qui commémore le passage de plus de 100 000 réfugiés qui fuirent la dictature de Franco pendant l’hiver 1939.
 

MOLLÓ
C’est un village à la population concentrée, mentionné dès 936, année de l’acte de consécration de l’église Santa Cecília. Relevons l’activité traditionnelle de descente des mules à Espinavell, un hameau du village. Tous les 13 octobre, les éleveurs réunissent plus de 300 bêtes qui ont pâturé dans les montagnes et les descendent au village pour les vendre.
 

ÉGLISE SANTA CECÍLIA (ROMAN CATALAN)
Elle date du XIIe s. et se caractérise surtout par sa fine tour de clocher carrée à quatre étages. Concernant l’église, soulignons le portail, situé sur un côté, décoré de motifs ornementaux concentrés sur huit corbeaux, dont sept représentent les péchés capitaux. 
 

MOLLÓ PARC. PARC ANIMALIER
Sur notre circuit, ce parc offre au visiteur un parcours qui permet de marcher parmi les cerfs, les daims et les chevreuils et d’observer comment ils se nourrissent, se reposent, s’approchent, jouent et soignent leurs petits.
 

Piste d´itinéraire Téléchargement route
point de rencontre
2013 © Pirinexus. C/ Emili Grahit 13, 9-B · 17002 Girona · T 972 48 69 50 info@pirinexus.cat | Information Légal | Cookies | Politique de confidentialité | Plan du site |