Ce tronçon qui relie les villes de Santa Cristina d’Aro et Llagostera est celui qui pénètre le plus avant dans le paysage des Gavarres. Nous pourrons voir ici, à côté de la voie, les bois de chênes-lièges dont certains arbres ont le bas du tronc « épluché », précisément pour profiter du liège. Nous pourrons également observer dans les tranchées creusées pour le train, la géologie basique du massif, principalement constitué de granit. C’est précisément à ce matériau que l’on doit des morphologies caractéristiques bien visibles avant d’arriver à la Font Picant, sur notre gauche. Elles rappellent, dans des dimensions bien plus modestes, le célèbre pain de sucre de Rio de Janeiro, au Brésil. Nous trouverons des panneaux interprétatifs des secrets des voies vertes qui nous l’expliqueront.


SANTA CRISTINA D’ARO
En nous plaçant devant la gare, où se trouve l’office de tourisme, nous pouvons voir l’église paroissiale dont la construction démarra au XIe s. et se termina au XVIIIe s. ; quelques mètres plus loin, nous pourrons visiter la Casa Màgica, un petit musée de l’illusion et de la curiosité.


ROMANYÀ
Depuis la gare de Font Picant, nous pourrons dévier sur la droite en direction de Romanyà, pour un parcours de 6 km sur 200 m de dénivelé. Attention, c’est une route fréquentée.
 

Situé au coeur des Gavarres, c’est un village médiéval où fermes et demeures sont bien conservées. L’église Sant Martí est une construction préromane en croix grecque datant du Xe s. Mais le trésor de Romanyà est situé à un peu moins d’un kilomètre du village, en direction de Calonge. C’est le dolmen de la grotte de Daina, une sépulture mégalithique construite vers 2700-2200 AC, formée d’une chambre funéraire rectangulaire couverte de dalles de granit et protégée par un cromlech de 11 mètres de diamètre.


LLAGOSTERA
Située au sommet d’une colline, la ville offre une vue privilégiée sur la dépression de la Selva. La colline est couronnée de l’église paroissiale Sant Feliu (IXe s.). La ville se constitua autour du château féodal du XIIe siècle, dans l’enceinte fortifiée dont on peut encore aujourd’hui voir deux tours ainsi qu’une partie des remparts, à côté de l’église. C’est précisément depuis la place située devant vous que vous pourrez observer toute la plaine de la Selva et les reliefs qui l’entourent. 

Comme dans les villages situés au pied des Gavarres, on doit ici à la splendeur de l’industrie du liège et du bouchon à partir du XVIIIe s. quelques bâtiments modernistes qui ressortent dans le village. Le casino sur la Plaça de la Vila en est un bon exemple.
 

Piste d´itinéraire Téléchargement route
point de rencontre
2013 © Pirinexus. C/ Emili Grahit 13, 9-B · 17002 Girona · T 972 48 69 50 info@pirinexus.cat | Information Légal | Cookies | Politique de confidentialité | Plan du site |